L’édition européenne de l’Adobe Summit a eu lieu à Londres le 10 mai 2017, où Adobe a fait plusieurs annonces sur la stratégie de l’entreprise et sa nouvelle offre de produits.

Le fondateur d’Optimal Ways, Nicolas Malo, a participé à la couverture média de l’événement par la participation aux principaux « keynotes » et par le biais d’interviews avec Jeff Allen, Senior Director of Product Marketing for Adobe Analytics, Ben Gaines, Senior Product Manager for Adobe Analytics et de Corey Spencer, Group Product Manager for Adobe Launch.

Shantanu Narayen, PDG d’Adobe Systems, a introduit la journée en présentant le nouveau positionnement stratégique de l’entreprise : changer le monde grâce aux expériences digitales.

Lors de la conférence de l’année dernière, Adobe avait déjà présenté sa vision de l’évolution du marché de la technologie pour les entreprises : après la vague des logiciels ERP la gestion du back-office avait succédé la vague des logiciels CRM pour la gestion du front-office. Actuellement, les principaux enjeux des entreprises sont d’associer le contenu et les données pour créer une expérience client optimisée et personnalisée. Il s’agit de la vague de « l’expérience business ».

 

 

 

 

 

 

 

Cette année, Adobe est allé encore plus loin dans la démarche en ré-organisant l’ensemble de son offre produit sous l’ombrelle « Adobe Experience Cloud » :

  • Creative Cloud for Entreprise : Spark, Stock and Xd.
  • Analytics Cloud : Analytics and Audience Manager
  • Advertising Cloud : Media Optimizer DSP, Media Optimizer Search et Media Optimizer DCO
  • Marketing Cloud : Experience Manager, Campaign, Target, Primetime et Social
  • Document Cloud for Enterprise : Acrobat DC et Adobe Sign.

Avec cette nouvelle organisation, l’Analytics Cloud devient le système nerveux de l’ensemble de l’Experience Cloud et a pour vocation d’apporter à terme une vision intégrée des interactions clients avec l’ensemble des produits de la suite Adobe.

Réunis dans la même équipe sous le leadership de Bill Ingram, les produits « Adobe Analytics » et « Audience Manager » auront également de plus en plus de passerelles afin d’apporter une vision unifiée avec des données appartenant à l’entreprise (« first party »), à la fois on & offline, ainsi qu’avec des données tierces (« third party »). Pour plus d’informations à ce sujet, consulter l’interview de Jeff Allen (en anglais).

En parallèle, Adobe a annoncé le lancement de l’Adobe Cloud Platform, qui comporte 3 grands composants :

  • « experience data model » : ce modèle va permettre d’avoir un langage commun entre toutes les applications autour de l’expérience client,
  • écosystème ouvert de partenaires afin d’enrichir l’expérience client en parallèle des solutions Adobe,
  • intelligence artificielle avec Adobe Sensei, afin de permettre des analyses plus poussées ainsi que d’automatiser certaines tâches comme avec le Virtual Analyst.

En parallèle à ces 3 briques, Adobe a annoncé l’arrivée prochaine de « Adobe Launch« , une nouvelle solution de Tag Management qui va remplacer à terme la solution Adobe Dynamic Tag Management (DTM). L’objectif de cette solution sera de faciliter la collecte de données sur les sites et applications pour un éco-système de partenaires sans avoir besoin de passer par du code spécifique en JavaScript. Pour plus d’informations à ce sujet, consulter l’interview de Corey Spencer (en anglais).

Pour ce qui est d’Adobe Analytics, les principales évolutions au cours de la dernière année se sont concentrées autour du Virtual Analyst, de la comparaison de segments et de l’interface en libre-service pour la mise en place de « Data feed » vers des bases de données internes ou des data lakes. Le « Virtual Analyst » permet d’envoyer des alertes par SMS et de répondre à des questions au sujet des causes de l’anomalie comme présenté dans la capture d’écran ci-dessous.

 

Pour les prochains 12 mois, les équipes d’Adobe Analytics vont concentrer leurs efforts sur les 3 grands sujets suivants :

  1. mettre en place la vision de l’Analytics Cloud comme système nerveux essentiel de l’Experience Cloud, afin d’avoir un profil client unifié avec toutes les applications du Cloud,
  2. déployer la « device co-op » en Europe afin de permettre d’avoir une vision consolidée des parcours multi-écrans (ou « cross-device »),
  3. continuer à améliorer l’Analysis Workspace, notamment en intégrant les données d’Audience Manager.

Pour plus d’informations à ce sujet, consulter l’interview de Ben Gaines (en anglais).

En conclusion, voici les principaux enseignements à tirer au niveau de l’analytics de cette édition de l’Adobe Summit :

    1. En créant un Cloud à part entière pour l’Analytics, Adobe re-positionne son offre analytics de manière plus distincte et globale en y intégrant sa DMP maison, Audience Manager. A terme, de nombreuses passerelles existeront non-seulement entre les produits Adobe Analytics et Audience Manager, mais aussi avec les autres briques de l’Experience Cloud. Ceci permettra d’avoir une analyse consolidée des parcours clients et de fournir des expériences client plus personnalisées.
    2. La solution « Adobe Workspace » arrivant à maturité, les principales innovations sont désormais à attendre autour des principaux composants qui permettent d’alimenter Adobe Analytics, à savoir la « device co-op » pour le suivi des parcours multi-écrans, l’intelligence artificielle avec Adobe Sensei et la nouvelle solution de Tag Management, Adobe Launch.
    3. Progressivement, le métier d’analyse digital est en train d’évoluer grâce aux innovations fournies par Adobe de manière générale. Grâce à l’intelligence artificielle, les analystes digitaux vont être capables de faire de la « data science » sans avoir forcément besoin d’un bagage statistique approfondi. Grâce à la « device co-op » et à l’intégration de données off-line, les analystes digitaux vont également devenir de plus en plus des « Customer Journey Analysts » en élargissant leurs analyses à l’ensemble des canaux on & off-line. Par ailleurs, les analystes digitaux seront de plus en plus impliqués avec les différentes audiences de l’éco-système d’une marque avec Audience Manager.